top of page
Rechercher
  • christophedevareil

CERCUEILS DE VERRE CHERCHENT BLANCHES-NEIGES

Dernière mise à jour : 20 févr. 2022




Reconnaissons qu’un certain nombre de salariés sont aujourd’hui en état de Blanche-neige : dans un cercueil de verre.

Comment en arrive-t-on là ? Très simplement, par le même chemin que Blanche-Neige : à force d’être menacé, on perd progressivement ses moyens, et on finit par trouver refuge dans un espace trop étroit : la maison des 7 Nains (un travail trop petit, pas d’espace pour grandir, ni responsabilité, ni défi, ni créativité…) On n’y exécute plus que des tâches très en-deçà de ses compétences réelles. Une fiche de poste bornée, figée, qui nous enferme.

Les trois effets inéluctables qui s’ensuivent, la marchande nous lui fournit sans tarder :

- le peigne (qui prend la tête et empêche de penser),

- le lacet (qui serre le thorax, empêche de respirer, et provoque le sentiment d’étouffement : pas de place ici pour me développer, pas un endroit pour souffler…)

- puis ces petites attaques empoisonnées et mesquines qui lui restent en travers de la gorge (et qui empêchent à la fois de parler et de se nourrir).

Cette troisième attaque mène au cercueil de verre… Ni vie, ni mort, mais :

- l’incapacité de prendre la parole en réunion (à quoi bon…), d’avoir un échange personnel, de se sentir attendu, d’oser dire, se dire…

- l’inhibition de la réflexion personnelle (obligé de think different comme tout le monde, et se contenter des libertés obligatoires pour tous…)

- l’incapacité acquise de bouger, de réagir

- plus le moindre désir de rien (attendre la retraite, le licenciement, l’arrêt maladie, le chômage…)

Deux remarques pour terminer :

- disons que cet état peut être produit par l’environnement (et par une certaine forme d’encadrement), à tout niveau de compétence…

- il est aussi possible d’en sortir : bousculer le cercueil de verre et cracher le morceau

Étonnant, non ?

(… Et moi, au fond : quel est le rôle qui ressemble au mien : marâtre, Blanche-Neige, nain, marchande, prince… ? Vers quoi j’ai l’impression d’aller ? Et l’envie ??)


19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page